6400 av. Auteuil, bureau 300 - Brossard - Qc - J4Z 3P5
info@prosperis.ca 514.893.0057
Cabinet en assurance de personnes
Accéder à mon compte

Je suis un enfant des années 80, je me souviens d’entendre mes parents dire à chaque début d’année « Bon, après les fêtes, les REER! » Après le repos… retour à la réalité!

À cette époque et encore souvent aujourd’hui, la cotisation à son REER rimait souvent avec un chèque « salé » durant les 60 premiers jours de la nouvelle année. Pour d’autres, c’était le « Prêt REER » qui était privilégié. Dans les deux cas, l’objectif était d’épargner pour la retraite et bien sûr réduire la fameuse facture d’impôt ou même, créer un remboursement d’impôt.

Mon objectif ici n’est pas de focusser sur le REER en soit, mais bien sur la méthode que vous utiliser pour cotiser à votre REER ou même à votre CELI. La réalité d’aujourd’hui à bien changer depuis les années 80-90. En gros les gens sont beaucoup plus endettés aujourd’hui!

En 1980, le ratio de la dette d’un ménage au revenu personnel disponible était de 66 %; récemment, il a dépassé les 150 % (Statistique Canada, 2011). Cela signifie que, globalement, les ménages devaient plus de 1,50 $ pour chaque dollar de revenu disponible. L’endettement du ménage constitue donc une dimension de plus en plus importante des finances pour plusieurs familles canadiennes.
Statistique Canada

Ce que cela signifie, c’est que l’argent ou les liquidités disponibles au moment d’investir dans son placement REER ou CELI ne seront peut-être pas disponible au moment opportun.

QUE FAIRE?

Pour remédier à cette situation, il est préférable de privilégier le prélèvement automatique. Parmi les avantages à cette méthode, il y a 2 bénéfices immédiats, soit, prendre l’habitude de mettre de l’argent de côté pour votre retraite et diminuer les mauvaises surprises lors de la période des REER. De plus, vous en retirer une fierté d’avoir économisé et planifié pour vos vieux jours.

Les prélèvements pour investissement automatiques, vous habitue à respecter vos épargnes personnelles et le flux monétaire de votre compte courant. Jumelé à un budget, vos investissements REER et ou CELI automatisé vous permettrons de pouvoir planifier pour votre retraite ou pour un projet dont vous rêvez.

Une fois que votre plan de prélèvement automatique pour votre REER ou votre CELI est établi, il sera avantageux de le réviser lors d’une mise à jour de vos placements avec votre conseiller. J’utilise souvent une analogie : « commencer un prélèvement automatique, c’est comme avoir son premier programme d’entrainement aux gym. Pour voir une évolution à long terme il faut respecter le programme et le modifier avec le temps! »

Parlez-en a votre conseiller, regardez les solutions qui s’offre à vous. Avec le temps vous serrez surpris des résultats et de la croissance de votre investissement REER ou CELI. En plus, cette stratégie s’intègrera plus facilement à votre quotidien.

À propos de l'auteur

Antoine Boulanger est conseiller en sécurité financière et représentant en épargne collective dans la grande région de Montréal depuis 2010. Sa proximité avec les gens et sa disponibilité en font un allié privilégié pour vous aider à viser plus loin.